Impression

Dans cette partie, nous allons voir les principales fonctionnalités de la machine, strictement nécessaires à l'impression mono-couleur.

Pilotage manuel des axes

Les axes de la machine peuvent être pilotés individuellement les uns des autres.
Ce genre de manipulation est requise lorsqu'un nettoyage de la buse ou du lit est nécessaire, lors de la purge de la buse, ou tout autre action de manutention/réparation de la machine.
La vidéo qui suit montre comment manipuler manuellement les axes.

Prise d'origine

L'imprimante 3D est doté de 4 axes motorisés : 1 pour l'apport du filament, et 3 pour la mise en position de la buse par rapport au lit d'impression (ou table).
Afin que la machine connaisse à chaque instant la position relative de la buse par rapport à la table, une prise d'origine est nécessaire. En effet, au démarrage, les axes sont dans des positions quelconques et la mesure des positions est réalisée via des capteurs dits relatifs: ces derniers mesurent des déplacements. Sans prise d'origine, la machine ne connaît donc pas la position absolue de ses axes : ces derniers doivent venir en butée contre un capteur de fin de course (sorte d'interrupteur). Lors du contact, le mouvement de l'axe concerné est stoppé: il est en position 0.

Ne jamais s'amuser à actionner manuellement les capteur de fin de course : cela fausse la prise d'origine de la machine, et aux moindre mouvement suivant, c'est la casse assurée!

La vidéo suivante montre la procédure à suivre pour la prise d'origine, homing en anglais.

Calibrage du plateau

Afin d'assurer une bonne impression, il va de soit que le déplacement de la buse doit se faire dans un plan parallèle à la table. Ce parallélisme est règlable via plusieurs vis :3 vis servent à orienter la table dans l'espace, et une vis revient à déplacer la butée de l'axe Z : on contrôle ainsi parallélisme et épaisseur de la première couche d'impression. Ces règlage s'appellent "calibrage". Cette action ne doit pas être faite à chaque impression, mais régulièrement : lors qu'on transporte la machine, quand on décolle un peu brutalement la pièce du lit, ou lorsque toute action ayant tendance à faire s'écarter le lit de sa position( qui est lié au chariot d'axe Y via des aimants pour assurer une déssolidarisation en cas de collision avec la buse.) survient.
Les 4 vidéos qui suivent montrent comment réaliser un calibrage.

Changement de filament

Il se peut que vous désiriez changer de filament avant de débuter l'impression.
Cette vidéo explique comment procéder.

Choix du fichier et règlage de la température

Nous approchons de notre objectif final: Réaliser notre première pièce par impression 3D.
Il reste à choisir le fichier (au format Gcode, voir section précédente) et la température d'impression.
Cette vidéo montre comment configurer ces paramètres, dans le cas de l'ABS.

Appliquer la laque et fermer le carter

Une fois le fichier et les températures sélectionnés, il est nécessaire d'appliquer de la laque, ou du jus d'ABS sur le lit, afin d'assurer la bonne adhésion de la pièce sur la table. Dans le cas de l'ABS, c'est une étape capitale, car son adhésion est moindre que celle du PLA.
Enfin, ne pas oubliez de fermer le carter dans le cas de l'ABS.
Pour le PLA, il n'est pas nécessaire d'installer les portes de protection.

Récuperer sa pièce

Il ne reste plus qu'à décoller la pièce du lit.

Bien attendre le refroidissement du lit à une température quasi-ambiante! Cela facilite grandement le décollement de la pièce!!

Bilan

De nombreuses ressources complémentaires et très utiles sont disponibles sur le site officiel de la marque. Ne pas hésiter à s'y rapporter en cas d'interrogation sur telle ou telle procédure.
Les conditions d'impression de l'ABS et du PLA sont très différentes. Voici un petit bilan et des conseils pour réussir vos impressions

Le PLA est un polymère très facile à mettre en oeuvre.
Pour l'utiliser, on peut laisser la température de la buse et du lit par défaut, voir diminuer de 5° la température de la buse. 180° pour la buse et 60° pour le lit sont de bonnes valeurs de départ
Il est conseillé de retirer les portes avant et arrière et de laisser les ventilateurs règlés à au moins 80% : c'est la valeur par défaut dans Voxelizer, elle convient très bien. Mettre le paramètre free fan layers à 0 : le résultat est meilleur si la ventilation est constamment opérante. Ne pas oublier que le PLA est moins résistant que l'ABS et se laisse moins percer, poncer, etc. Par contre , de part sa facilité de mise en oeuvre, c'est un bon choix pour commencer ses premières impressions. L'ABS est plus résistant, se travaille mieux après impression, mais est difficile à imprimer.
Règler la température de la buse à au moins 235° et du lit à 80/90° est un bon début.
Fermer absolument les deux portes et rajouter un tissu sur la partie supérieure de la machine permet de maintenir une température stable dans l'enceinte d'impression : c'est primordial car l'ABS est très sensible aux variations de température. Règler les ventilateurs à 20% maximum est aussi un gage de qualité.
Il est conseillé de ne pas respirer les émanations lors de l'impression : elles sont toxiques.